Jean-Pierre Bodin Jean-Pierre Bodin
la compagnie

Jean-Pierre Bodin

Né à Paris en 1957, ses parents s’installent à Chauvigny dans la Vienne, ville où il grandit et fait ses premières rencontres artistiques. Dès l’âge de 12 ans, il se passionne pour la régie de théâtre dont il s’empare au sein de la maison des jeunes. Il ne manque pour rien au monde l’accueil du spectacle mensuel. Membre du club-théâtre du lycée, il croise les amis du Centre Dramatique Universitaire de Poitiers.

Après de multiples « petits métiers », dont celui de réparateur d’instruments de musique, il démarre de façon professionnelle celui de régisseur en 1982. Il travaille auprès de différents chanteurs, s’occupant également de diffusion.

En 1984 Jean-Pierre Bodin rencontre les metteurs en scène Jean-Louis Hourdin et Robert Gironès au Théâtre Poitou-Charentes qui deviendra le Centre Dramatique Régional. De 1984 à 1994, il accompagne comme régisseur toutes les créations de Jean-Louis Hourdin, Le Songe d’une nuit d’été, La Tempête, Ubu Roi, Liberté à Brêmes, La Ronde, Le monde d’Albert Cohen, Boby,…

Toujours sous la direction de Jean-Louis Hourdin, Jean-Pierre Bodin devient comédien, dans les spectacles : Hurle France (création collective), Coup de foudre de Michel Deutsch, Tamerlan de Christopher Marlowe. Il joue également pour le cinéma (Mourir d’aimer de Josée Dayan…) et le théâtre (Les pierres sauvages de Fernand Pouillon mis en scène par Jean-Pierre Pottier…)

Jean-Pierre Bodin devient acteur-auteur avec la complicité de François Chattot et crée Le Banquet de la Sainte Cécile (1994), Parlez pas tout bas (1997), Beauté Misère (2001), Le Parquet de Bal (2003), La Question de Henri Alleg (2005), Chemise propre et souliers vernis (2009), Très nombreux, chacun seul avec la complicité d’Alexandrine Brisson et Jean-Louis Hourdin (2012), Ouvriers niortais dans le cadre de Fabriqué à Niort, mémoires ouvrières (2013), Ordinaires (2013), Inaugurations (2014).

On fait appel à lui pour mettre en scène de multiples formes : Exodes d’après des textes de Jean Migault (1998), Adieu la lumière et le vent d’après des lettres de fusillés de 41-44 (2004), Fouaces et autres viandes célestes de Denis Montebello (2006), Chôôôcolaaaah de Stéphane Kéruel/Cie du Chant de la Carpe (2006), Clic clac les z’amoureux avec Les Matapeste (2007), Obstinato ! avec les Zic Zazou (2010), Faites vos vœux ! cabaret théâtral et musical pour la soirée du nouvel an 2014 à La Mégisserie à Saint Junien.

Jean-Pierre Bodin entreprend régulièrement une réflexion et un travail en milieu rural, cher à son cœur. Il a assuré la direction artistique de la Fête de Plan d’eau du Lambon de 1998 à 2001, des Nuits Romanes sur le site UNESCO à Saintes avec Le Loup blanc en 2007, a participé au comité artistique du Très Grand Conseil Mondial des clowns avec Les Matapeste de 2004 à 2010. En partenariat avec la Ville de Niort et les conseils de quartier, il a imaginé sur la saison 2012-2013, Fabriqué à Niort, mémoires ouvrières, un projet participatif partagé avec trois compagnies et les différentes structures culturelles de la Ville. Il est associé à la programmation du Festival au Village de Brioux-sur-Boutonne depuis 2004.

Jean-Pierre Bodin imagine ses spectacles micro et bloc-notes en main. Son écriture naît toujours de la collecte de témoignages.

 

jpbodin